Mon expatriation à Munich : Aude raconte son expérience

Mon expatriation à Munich : Aude raconte son expérience
3.89 (77.86%) 28 votes

Expat en Allemagne – Bientôt dans le cercle fermé des quarantenaires, cette jeune maman a ressenti le besoin de se rapprocher de la communauté des expatriés Français à Munich. Peu importe le nombre d’années vécues dans le pays d’adoption et son niveau d’intégration, un couple franco-français à l’étranger ne pourra jamais renier ses origines et sa culture. Son déclic ? A l’heure de l’entrée au CP de son grand, quelle école choisir ? Française ou locale ? Quelle culture lui transmettre ? Celle du pays où il est né et dont il revendique la nationalité ou celle de ses parents ? De nombreuses questions auxquelles Aude va répondre dans cette interview.

Créez votre blog expat privé et partagez vos photos et vidéos, à distance et en toute sécurité avec vos proches

Expat en Allemagne, Aude raconte son expérience

Bonjour Aude ! D’où viens-tu et que fais-tu en Allemagne ?

Je suis originaire de Soissons en Picardie, j’ai fait mes études à Lille et à New-York et ai vécu 10 ans à Paris. Voici déjà 8 ans que je vis à Munich en Allemagne. Donc parfois je ne sais plus trop. Si je suis en France je me sens d’Allemagne en disant « chez nous, en Allemagne, on fait ça » et lorsque je suis en Allemagne, je dit « chez nous en France »…

Pourquoi avoir choisi l’Allemagne ?

Disons plutôt que c’est le pays qui a choisi mon mari un mois avant notre mariage. Imaginez la tête de nos mères ! Je rêvais de partir vivre un peu à l’étranger avant d’avoir une famille et mon mari a été contacté par une entreprise basée à Munich. Même si l’Allemagne n’avait jamais (ô grand jamais, surtout n’ayant pas appris l’allemand à l’école) fait partie de mes projets d’expatriation, l’envie de quitter la France était telle que nous avons saisi l’occasion. Cela aurait pu tout aussi bien être une autre destination (j’avoue que j’aurais adoré Londres). Trois mois plus tard nous nous installions à Munich avec un dictionnaire en poche.

Tu es installée depuis combien de temps ? 

Cela fera 8 ans en aôut 2016.

Comment se sont passées ton expatriation et ton installation ?

En douceur, même si en réalité nous sommes sous contrat local. C’est à dire que nous  n’avons pas bénéficié du package Expat’ qui devient de plus en plus rare en Europe (et c’est normal dans un sens). En dehors des difficultés à trouver un appartement (car le marché n’est pas facile à Munich, il y a peu d’offres de logement) la première année a été géniale ! Mon objectif étant d’apprendre l’allemand, je suis retournée à l’école. Après 10 ans passés en agences de communication parisiennes, c’était la fête ! J’y ai fait de superbes rencontres en fréquentant des personnes du monde entier (Nicaragua, Ghana, USA, Croatie, Québec…). En revanche nous avons un peu galéré pour les démarches administratives et l’installation du téléphone et d’Internet par exemple. Nous n’étions pas en Afrique mais il y avait un souci de câble dans l’appartement et les opérateurs se renvoyaient la responsabilité. Cela a duré 6 longs mois. Cela peut paraître anecdotique mais quand vous ne maîtrisez pas la langue de votre nouveau pays, même si celui-ci est frontalier, régler ce type de problème peut s’avérer être une montagne.

Est-ce qu’il y a des démarches spéciales pour partir vivre en Allemagne ?

A part se procurer une assurance maladie spécifique, telle la Caisse des Français à l’Etranger ou une assurance locale, l’inscription officielle en tant que nouveau résident et la communication au service des impôts Français de votre changement de pays de résidence, il n’y a pas  d’autres démarches à faire pour un Français s’installant en Allemagne.

Qu’est-ce qui t’as le plus surpris sur Place ?

Nous sommes arrivés juste avant Oktoberfest et avons pu mesurer le poids de la tradition bavaroise, notamment du point de vue vestimentaire. Vous savez le déguisement (culotte de cuir et robe d’Heidi) que portent les Allemands sur les photos ? Et bien ce n’est pas un déguisement ! Pendant la saison de la fête de la bière, ou tout au long de l’année pendant les week-ends ou lors fêtes de famille, c’est la tenue locale. Le Dirndl (la robe) est portée par les vendeuses, les serveuses, au bureau, dans la rue… de même que le Lederhose (pour les hommes). D’ailleurs maintenant quand mes amis Français me demandent si j’ai aussi un déguisement, je monte au créneau en leur disant que, non, ça n’est pas un déguisement et que oui… j’en ai plusieurs dans ma garde-robe.

La Lederhose est une culotte courte traditionnelle, originaire de Bavière, s'arrêtant au-dessus des genoux

Quelle qualité préfères-tu chez les Allemands ?

Comment dire. Je dirais le respect de la collectivité et du vivre ensemble. Même s’ils vous poussent dans la rue ou vous roulent sur les pieds avec un caddie par manque d’attention sans se retourner ni s’excuser (ils ont un problème avec les excuses), je dirais qu’il y a un respect des règles qui favorise la vie en communauté. Par exemple, les (très) nombreux aires de jeux et parcs au sein de la ville sont propres et entretenus; il y a peu de détritus dans la ville, en plus d’un service municipal efficace, les gens font attention en respectant le motto « laissez les lieux comme vous aimeriez les trouver ». Tous les accès au métro sont équipés d’ascenseurs ou d’escalator pour les handicapés et les poussettes. On ne demandera pas à une jeune maman qui a déjà les bras chargés, de plier sa poussette dans le bus par respect pour les autres passagers… Il y a peu de vol (vous pouvez laisser votre caddie avec votre sac à l’autre bout du supermarché, 10 mn après rien n’aura bougé). Dans les Biergarten les gens qui ne se connaissent pas se partagent des grandes tables. Il y a très peu de grèves (c’est d’actualité), la minorité gréviste ne privant pas les usagers d’un service collectif au nom de leurs revendications individuelles. Pardon si cela fait un peu coup de gueule là, mais c’est tellement agréable de vivre dans une ville propre, où l’on se sent en sécurité et où l’on peut compter sur les transports en communs !

3 idées pour sortir le soir, après le boulot ?

Le Goldenbar sur la Prinzregentenstraße, Le Déjà Bu (bar à vins Français) entre Viktualienmarkt et Gartnerplatz et le Nektar Beach en été pour siroter un Mojito en mode plage et transat comme si on y était…

Je viens te rendre visite à Munich le week-end prochain, quel est l’endroit où tu m’emmènes direct ?

Partout ! J’adore Munich, il y a trop de choses à voir et à faire.
Mais pour le choc culturel il faut absolument voir le côté traditionnel bavarois  version grosse batterie trompettes-saucisses-bière et compagnie.  Je dirais donc la Hoffbräuhaus en hiver et la Chinesischer Turm dans le Jardin Anglais. Bien sûr, si tu viens fin septembre, alors là c’est direct Oktoberfest !

Expat en Allemagne : L’Oktoberfest (« fête d'octobre » en allemand) est une fête de la bière se déroulant à Munich en Allemagne. Elle commence systématiquement le premier samedi de la deuxième quinzaine de septembre à midi exactement

Tu te déplaces comment dans Munich ? En voiture ou à moto ? En transport en commun ? À vélo ?

Transports en commun et vélo pendant la semaine. Voiture le week-end pour aller dans les Alpes, au bord des nombreux lacs autour de Munich ou en Autriche.

Qu’est-ce qui te manque le plus de France  ?

De la bonne viande de bœuf !! Pour le reste j’ai tout ce qu’il me faut sur place 🙂

Si c’était à refaire, tu changerais quoi ?

Une meilleure anticipation du pays d’expatriation choisi si l’on aime son métier en France. Selon la profession,  la non-maîtrise de la langue peut-être un handicap. En tant qu’attachée de presse mes atouts étaient une facilité d’écriture et mon réseau parisien. Ici tous les postes d’attachées de presse demandent un niveau langue maternelle. Et c’est logique. Cela m’a pas mal handicapé pour avoir le choix dans ma recherche de boulot. Mais il faut savoir rebondir et s’adapter en mettant d’autres atouts en avant.

L'Allianz Arena ou Fußball Arena München, surnommée le « Schlauchboot » en raison de son aspect, est un stade de football situé au nord de Munich, la capitale du Land de Bavière en Allemagne.

 

Est-ce qu’il y a un autre pays qui t’intéresserait ?

La Grande Bretagne, à Londres en particulier. Ou retour à New-York. Pour quelques années ce serait pas mal, mais plutôt quand les enfants seront grands. Pour l’instant avec des tous petits, Munich est la ville idéale.

Pour finir, as-tu des conseils à donner à ceux qui souhaiteraient s’expatrier en Allemagne ?

Misez à fond sur l’apprentissage de l’allemand et la vie sera beaucoup plus facile. Même si nos compatriotes d’outre-Rhin parlent tous anglais, c’est vraiment important pour s’intégrer. Pour le reste, les allemands ne sont pas si différents des Français, alors prenez une bière et « Genießen Sie » (profitez) !

Aude, un grand merci pour avoir pris le temps de répondre à nos questions et partagé avec nous ton expatriation Allemande. 🙂

Pour plus d’infos sur une expatriation en Allemagne et plus particulièrement à Munich, découvrez le blog d’Aude « Vivre à Munich » en cliquant ici

Expat à San Francisco ? Créez votre espace photo / vidéo privé à partager à distance avec vos proches
Recherches similaires pour cet article :

  • expérience d’expat en Allemagne
  • s’installer  quand on est expat en Allemagne témoignages de Français
  • interview expatrié de l’étranger en Allemagne
  • une expatriation en allemagne en famille
  • blog d’expat et témoignages de familles expatriées en allemagne
  • devenir expat en Allemagne
  • gérer son expatriation en tant que français en Allemagne
  • travailler à Munich avec quel permis de travail
  • avis de familles expatriées à Munich français de l’étranger
  • français expat en allemagne témoigne

 

► Vidéo : Expat en Allemagne – Echappées belles en Bavière

⚑ Pour situer Munich – Google Map Carte du Allemagne / Munich

Article similaires

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.