Fabien, de Genève à Salamanque

Expatrié en Espagne – Né à Genève, en Suisse, Fabien y a passé une grande partie de sa vie avant d’avoir une opportunité professionnelle en Espagne. Il est installé à Salamanque depuis plusieurs années après avoir effectué son Erasmus dans le cadre d’un échange universitaire. Après son expatriation estudiantine, il est finalement resté sur place et nous apporte aujourd’hui son témoignage d’expatrié Français en Espagne.

Créez votre blog expat privé et partagez vos photos et vidéos, à distance et en toute sécurité avec vos proches

L’interview de Fabien, expatrié en Espagne à Salamanque :

D’où viens-tu, Fabien, et qu’est-ce que tu fais à Salamanque ?

Je suis originaire de Genève, en Suisse, ville où j’ai grandi et étudié. Durant mon cursus universitaire, j’ai eu envie de bouger un peu et j’ai fait une demande d’Erasmus. Cela m’a conduit à Salamanque, en Espagne, et j’ai vite décidé d’y rester.

Pourquoi avoir choisi l’Espagne ?

Je devais absolument améliorer mon espagnol ! A la fac, j’avais commencé à étudier cette langue, qui me semblait intéressante du point de vue des opportunités, mais j’avais quelques difficultés. Salamanque est une ville universitaire de taille moyenne et en pleine Castille, ce qui me paraissait idéal. Vous avez sûrement vu le film « L’Auberge espagnole » dans lequel les étudiants en Erasmus à Barcelone sont perturbés par le fait de devoir suivre des cours en catalan. Rien de tel à Salamanque ! En plus, la ville est ravissante, on l’appelle la « Petite Rome » et son université (il y en a deux, en réalité) très ancienne.

Tu es installé depuis combien de temps ?

Que le temps passe vite… J’ai fait mon Erasmus en 2005, il y a donc près de 11 ans que je suis installé en Espagne.

Comment s’est passée ton expatriation et ton installation ?

Très bien, merci. Etant citoyen européen du fait que je possède la nationalité française, je n’ai eu absolument aucune difficulté administrative. Et comme j’étais déjà sur place, je connaissais un peu le marché immobilier. Depuis la Suisse, j’avais pris une chambre dans une résidence universitaire très bien mais assez chère. Une fois sur place, je me suis rendu compte qu’il était en réalité très simple de trouver un logement en location à prix modeste. J’ai déménagé à la fin de mon Erasmus et trouvé un appartement sympa dans le centre de la ville.

Est-ce qu’il y a des démarches spéciales pour partir vivre en Espagne ?

Pour un citoyen européen, comme moi, c’est très facile, comme je l’ai indiqué plus haut. Sans cela, il y a quelques obstacles que je ne saurais expliquer, car je les ai évités grâce à ma nationalité française. Je pense notamment à mes concitoyens de Suisse.

Tu as peut-être dû quitter amis et famille ? Comment gardes-tu le contact avec eux ?

J’utilise principalement Skype et WhatsApp avec mes amis de Suisse, de France et du monde entier. Je reviens fréquemment rendre visite à ma famille. En revanche, mes amis de Suisse, ceux qui ont la trentaine, comme moi, sont nombreux à être partis ailleurs, eux aussi. Du coup, on se rend visite et cela nous permet de faire des voyages et des virées sympa.

Qu’est-ce qui t’as le plus surpris en Espagne ?

Avant de venir étudier à Salamanque, j’avais pris des cours de langue à Séville, en Andalousie. J’avais l’impression que les gens hurlaient, qu’ils se disputaient alors qu’en fait ils discutaient amicalement. Quand on vient de Suisse, c’est surprenant.

Qu’est-ce qui te plait le plus en Espagne et en particulier à Salamanque ?

J’apprécie le soleil et la décontraction des gens. L’après-midi, on fait la sieste, ce que j’ai toujours aimé faire mais qui est ici une institution plutôt qu’un péché.

Fabien, expatrié en Espagne - Salamanque, Salamanca en espagnol, est une commune de la province de Salamanque dans la communauté autonome de Castille-et-León en Espagne

Quelle qualité préfères-tu chez les Espagnols ?

Ils te parlent très facilement. En Suisse, il est parfois long de gagner la confiance des gens. Ici, on se tutoie immédiatement.

3 idées de sorties le soir, après le boulot ?

Il y a énormément de bars sympa ! Difficile de faire un choix. Je me suis calmé avec l’âge mais durant mon Erasmus et les années qui ont suivi, je passais de bar en bar sans me lasser. Environ un cinquième de la population est composée d’étudiants. Ces jeunes gens (et voilà, je parle déjà comme un vieux) ont besoin de se distraire. J’aime bien aller à la Mesón Cervantes, c’est un bar à tapas typique et très renommé ici, même si la déco avec les fusils de chasse en déco sur les murs peuvent faire bizarre la première fois qu’on y vient.

Je viens te rendre visite à Salamanque le week-end prochain, quel est l’endroit où tu m’emmènes direct ?

Il y a beaucoup de visites à faire mais dans un périmètre très réduit. Nous pourrons donc faire l’essentiel en peu de temps. Ensuite, nous irons boire une bonne bière ou un cocktail dans l’un des lieux que je t’ai décrits plus haut. 😉 Et puis, la grande Madrid n’est pas loin, nous pouvons y faire un tour.

Tu te déplaces comment ? En voiture ou à moto ? En transport en commun ? A vélo ?

La ville est de taille modeste. Je marche, je prends les transports en commun et même le taxi, qui est très abordable ici.

Qu’est-ce qui te manque le plus de Suisse ?

La fondue au fromage. J’ai essayé ici mais ce n’était pas bon du tout ! Dès que je rentre en Suisse, c’est ça que je mange.

Si c’était à refaire, tu changerais quoi ?

Rien, il ne faut pas avoir de regrets et je suis très content de ma situation.

Est-ce qu’il y a un autre pays qui t’intéresserait ?

Plus qu’un pays : l’Amérique du Sud, notamment les pays hispanophones, de façon à ce que je puisse utiliser mes connaissances linguistiques. Un voyage est toujours plus sympa lorsque l’on peut parler avec les gens.

Pour finir, tu as des conseils à donner aux personnes qui souhaiteraient s’expatrier en Espagne ?

Je leur conseille, mais c’est valable partout je pense, de visiter d’abord plusieurs endroits avant de prendre une décision. L’Espagne est un grand pays avec des climats et des mentalités variés. De plus, habiter dans un endroit n’est pas comme y prendre des vacances. C’est toujours un choix à ne pas faire sur un coup de tête.

Merci Fabien d’avoir pris le temps de répondre à mes questions et d’avoir partagé avec nous ta vie en Espagne 😉

¡ Un placer !

Expatriation : Votre espace photo et vidéo privé à partager avec vos proches
Recherches similaires pour cet article :

  • interview expatrié en espagne
  • s’installer en espagne récit d’expatrié
  • témoignage d’un français habitant en espagne
  • s’expatrier en Allemagne dans quelle vile
  • blog expat espagnol
  • travailler en espagne
  • expatrié en espagne conseils et petits trucs à connaitre
  • expatriation espagne retraite
  • erasmus expatrié en espagne témoignage d’étudiant
  • français expatrié en espagne blog d’expat

► Vidéo : A la découverte de Salamanque – Espagne

Fabien, de Genève à Salamanque Audrey ✈ Blog Expatriation

Cet article vous a t-il intéressé ?

Summary: L’Espagne est un grand pays avec des climats et des mentalités variés. De plus, habiter dans un endroit n’est pas comme y prendre des vacances. C’est toujours un choix à ne pas faire sur un coup de tête.

4.2

est la note donnée par les lecteurs

User Rating: 3.9 (3 votes)

Article similaires

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.