Aude, raconte son expatriation à Hong Kong

Expat à Hong Kong – Française expatriée et “ancienne” parisienne, voici 1 an qu’Aude s’est installée dans la ville la plus riche de Chine, phare du capitalisme Asiatique, dont plus de 50% des expatriés sont employés par des multinationales : Hong Kong, la perle de l’Orient. Elle nous explique les raisons de son expatriation Hongkongaise, son installation sur place et nous raconte comme se passe la vie au quotidien dans cette ancienne colonie britanique, qui figure parmi les lieux les plus étonnants d’Asie et du monde.

Créez votre blog expat privé et partagez vos photos et vidéos, à distance et en toute sécurité avec vos proches

Expat à Hong Kong, l’interview d’Aude Française expatriée  :

Bonjour Aude ! D’où viens-tu et que fais-tu à Hong Kong ?

Je suis une jeune française de 26 ans, arrivée a Hong Kong il y a un an tout pile pour bosser. Je viens de région parisienne, Le Vésinet, mais j’ai étudié dans une école de commerce à Nantes et j’ai aussi fait un semestre en Suède, à Göteborg.

Où étais-tu avant et pourquoi avoir choisi la Chine ?

Juste une petite précision : Hong Kong ce n’est pas complètement la Chine. Les questions de Visas par exemple ne sont pas les mêmes. Et moi, étant résidente Hong Kongaise, si je veux aller en Chine il me faut un Visa. Avant j’étais entre chez mes parents au Vésinet et chez mon copain dans le 11ème. Je n’ai pas vraiment « choisi » Hong Kong. Mon copain a eu une belle opportunité ici et moi je ne trouvais pas de job en France donc hop j’ai suivi. Pour être honnête au début un peu à reculons, j’avais passé quelques jours à Hong Kong il y a 10 ans et j’avais détesté ! Et finalement … j’adore !

Tu es installée depuis combien de temps ?

1 an tout pile.

Comment se sont passées ton expatriation et ton installation ?

Complètement à l’arrache ! J’ai débarquée sans job, j’ai pris mon billet 1 mois avant de partir… Mais j’ai eu la bonne idée de quand même me renseigner un peu et de faire depuis la France une demande de Visa Working Holiday. C’est un super accord qui existe entre la France et Hong Kong depuis 2 ans seulement, un Visa pour les jeunes de moins de 30 ans, valable 1an et qui permet de bosser jusqu’à 6 mois dans une même boite. Pour l’installation, un peu à l’arrache aussi ! Mon copain est arrivé 3 semaines avant moi donc il a trouvé l’appart. Moi j’ai posé ma valise. 2 jours après, il partait pour un business trip en Chine donc je me suis débrouillée toute seule.

Hong Kong, officiellement Région administrative spéciale de Hong Kong de la République populaire de Chine, est la plus grande et la plus peuplée des deux régions administratives spéciales de la République populaire de Chine, l'autre étant Macao

Est-ce qu’il y a des démarches spéciales pour partir vivre à Hong Kong ?

Pour Hong Kong (les démarches sont différentes de celles pour la Chine Continentale), les Français ont le droit de venir sans visa, en tant que touristes, pour 3 mois.
Pour rester plus longtemps il faut un Visa de travail. Or, pas de Visa travail sans travail. En gros, l’entreprise sponsorise votre demande de visa donc sans entreprise impossible de faire une demande.

Tu as peut-être dû quitter amis et famille ? Comment gardes-tu le contact avec eux ?

WhatsApp ! Impossible de m’en passer. Et je suis une vraie social media addict : je poste ma vie sur Instagram et Snapchat et je suis tout le temps sur Facebook et Twitter.

Facebook et vie privée ne font pas bon ménage, même avec un compte privé (piratage, usurpation d’identité, vol de données)… Fais-tu attention à ce que tu partages ?

Pas vraiment ! Je suis beaucoup sur Facebook parce que cela fait aussi partie de mon job, je gère une page Facebook et j’écris des articles pour un webzine féminin à Hong Kong donc je partage tout sur Facebook. Mais finalement je partage peu de choses perso. Je suis beaucoup plus Instagram et Snapchat, mais au final les risques sont les mêmes.

Qu’est-ce qui t’as le plus surpris à Hong Kong ?

Le bruit … C’est une ville qui grouille en permanence. C’est à la fois excitant mais aussi parfois épuisant. Au final, ce qui m’a le plus surpris en fait je crois c’est d’aimer autant la ville et la vie que j’ai ici ! J’étais une parisienne 100% donc assez inattendu.

Les jardins de Nan Lian, à la sortie du métro de Diamond Hill, offrent un endroit reposant au coeur des buildings

Qu’est-ce qui te plaît le plus à Hong Kong ?

Je ne parle que pour Hong Kong, je ne connais pas encore la Chine. Ce qui me plait le plus c’est que tout est facile : les transports en commun sont niquels et simples à comprendre, on peut payer toutes ses factures en ligne, on peut même payer ses impôts au supermarché, les boutiques sont ouvertes tous les jours, les restaurants servent en continu … Quand je pense aux pauvres étrangers qui débarquent en France !

Quelle qualité préfères-tu chez les Hongkongais ?

J’aime le fait qu’ils soient plutôt bienveillants avec les étrangers. Oui ils ne parlent pas toujours très bien anglais, voire parfois pas du tout, mais si ils peuvent ils essayent quand même de vous aider. Si je m’aventure dans des quartiers 100% locaux et pas du tout touristiques ou expats je n’ai jamais peur, au pire ils ne s’intéressent pas à moi au mieux ils m’aident si je leur demande. J’ai l’impression qu’il n’y a jamais aucune méchanceté ou aucune mauvaise intention chez eux – mais je vis peut être dans un monde de Bisounours.

3 idées de sorties le soir, après le boulot ?

Le rooftop du Sevva, un bar en plein centre, au milieu des gratte-ciels avec une vue assez dingue sur toutes les illuminations nocturnes. Le Victoria Peak, la montagne de Hong Kong. On y monte en taxi ou en vieux tram et on a une vue incroyable sur Hong Kong et sa baie. Dinguo de nuit. Un verre dans Lan Kwai Fong. LKF c’est le quartier de la fête à Hong Kong … Est-ce que vous qvez déjà vu tout un quartier qui les soirs de weekend est entierement fermé aux voitures et où des milliers de gens font la fête en pleine rue (sans jamais aucune bagarre). Non ? A voir au moins une fois.

Le rooftop du Sevva, un bar en plein centre, au milieu des gratte-ciels avec une vue assez dingue sur toutes les illuminations nocturnes.

Je viens te rendre visite à Hong Kong le week-end prochain, quel est l’endroit où tu m’emmènes direct ?

Mongkok. En gros, Hong Kong est divisée en deux grosses parties : Hong Kong Island, l’île principale avec tous les quartiers expats et quartiers d’affaires mais aussi des plages et Kowloon, la partie continentale reliée à la Chine (et puis il y a plein de petites iles). Mongkok est un quartier de Kowloon très dépaysant. Street-food, fake market, marché aux fleurs, marché de jade, sneacker street (un quartier entier de boutiques de sneackers) … C’est hyper dépaysant, ça grouille de monde, c’est une belle plongée dans la folie Hong Kongaise. Mais à la fin de la journée, on est bien contents de revenir sur Hong Kong Island, plus occidentalisée et moins stressante.

En tant qu’expat à Hong Kong, tu te déplaces comment ? En voiture ou à moto ? En transport en commun ? À vélo ?

Transports en commun et taxis qui ne coûtent rien ici.

Qu’est-ce qui te manque le plus de France ?

La bouffe ! Vraiment. Je suis une dingue de bonne bouffe et vraiment parfois le manque est gros ! Heureusement qu’une partie de mon job consiste à tester des restos pour écrire des articles, ça me permet de découvrir de nouvelle adresse tout le temps. Mais un bon foie gras, un os à moelle, du vrai fromage fermier et de la baguette tradition, parfois j’en rêve. Paris et la vie parisienne me manque aussi pas mal.

Si c’était à refaire, tu changerais quoi ?

Absolument rien !

Est-ce qu’il y a un autre pays qui t’intéresserait ?

Je pensais que Hong Kong n’étais pas pour moi et en fait… Alors je suis assez ouverte. Mais je suis une citadine, j’aime le côté Capitale et/ou le côté mégalopole. New-York j’adorerais, mais pas tout de suite, je profite encore de Hong Kong.

Pour finir, tu as des conseils à donner aux personnes qui souhaiteraient s’expatrier à Hong Kong  ?

Pour la Chine je ne sais pas. Pour Hong Kong foncez ! Par contre deux-trois choses… Arrêtez de croire que parce qu’on est Français on nous attend. Non ! Personne ne vous attend, il faudra se bouger. Et l’Anglais est absolument indispensable (et de plus en plus il n’est même plus suffisant et les postes nécessitent Mandarin et Cantonais ici). Ensuite, la politique sur les visas est de plus en plus stricte donc venez maintenant, après ça va se compliquer… Enfin, si vous avez moins de 30ans, venez avec un Working Holiday Visa, c’est un énorme plus.

Aude, un grand merci pour avoir pris le temps de répondre à nos questions et d’avoir partagé avec nous, ton expatriation Hongkongaise. 🙂

Expat à San Francisco ? Créez votre espace photo / vidéo privé à partager à distance avec vos proches
Recherches similaires pour cet article :

  • interview de Français expat à Hong Kong
  • s’installer à hong kong témoignage d’expatriée
  • témoignage d’une jeune française expat à hong kong
  • français expat à hong kong témoignage d’un étudiant
  • blog expat et témoignages de français expat à hong kong
  • travailler comme expat à hong kong infos utiles
  • s’expatrier en chine avis  conseils utiles expat à hong kong
  • expat à hong kong que faut il savoir sur cette ville
  • avis d’expatrié sur hong kong
  • une française expat hongkong et blog d’expatriation

 

► Vidéo : A la découverte de Hong Kong – Reportage Hong Kong dans Echappée belle

⚑ Pour situer Hong Kong en Chine – Google Map Carte de Hong Kong

Aude, raconte son expatriation à Hong Kong Audrey ✈ Blog Expatriation

Cet article vous a t-il intéressé ?

Summary: Hong Kong est un territoire à part. A la fois ville, île et région, c'est une destination à part, très particulière pour une expatriation.

4.0

est la note donnée par les lecteurs

User Rating: 4.3 (3 votes)

Article similaires

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.