Annabel raconte son expatriation au Cameroun

Annabel raconte son expatriation au Cameroun
3.7 (73.16%) vote[s]

Vivre au Cameroun – Après une enfance dans le Sud-Ouest de la France et après avoir vécu de nombreuses expériences durant plusieurs années en Italie puis en France, Annabel rencontre l’homme de sa vie. Ce sont plusieurs voyages au Cameroun qui la décide à trouver un travail sur place et à s’installer pour de bon avec son compagnon. Expatriée depuis bientôt 6 ans à Douala, ville portuaire et capitale économique du Cameroun, elle nous raconte comme se passe sa vie d’expat sur place.

Créez votre blog expat privé et partagez vos photos et vidéos, à distance et en toute sécurité avec vos proches

Vivre au Cameroun, l’interview d’Annabel, Française expatriée  :

Bonjour Annabel ! D’où viens-tu et que fais-tu au Cameroun ?

Je suis née et j’ai grandi à la Rochelle, en France. Après le Bac en poche, je suis parti vivre en Italie où j’ai rencontré l’amour de ma vie. Calvin, un franco Camerounais qui a grandi au Cameroun et qui a fait ses années collège en France. Après son année d’Erasmus ici, il part faire le tour de l’Afrique de l’ouest en moto et atterrit au Cameroun, sa terre natale, où se trouve sa mère. Ensemble, ils montent un projet de culture de fruits bio, ananas, mangues, papayes et fruit de la passion pour le marché Européen. Pendant des années nous faisons des allers-retours. En ce qui me concerne, je veux finir mes études que j’ai repris à zéro en France après l’Italie. Durant mes études en école de commerce, je trouve un stage au Cameroun, cela me permet de voir si y vivre au quotidien peut me plaire car un lieu est toujours très différent en vacances que lors d’une expatriation. Le test se passe bien et je me mets alors à la recherche d’un travail fixe. Ainsi donc j’ai travaillé deux ans chez Total puis j’ai trouvé mon poste actuel de directrice pays de Centrimex Cameroun, dans le fret maritime et aérien, depuis maintenant trois ans.

À certaines heures de la journée, du fait de l'absence de feux de signalisation, La circulation est régulièrement paralysée...

Où étais-tu avant et pourquoi avoir choisi le Cameroun ?

La Rochelle, Florence, Nantes, Salerno, les études à Bordeaux puis… Douala !

Tu es installée depuis combien de temps à Douala ?

Cela fait 6 ans que je suis à Douala.

Comment se sont passées ton expatriation et ton installation ?

Installation en douceur, car je venais dans un contexte de vacances dans un premier temps, puis dans le cadre d’un stage puis pour un emploi, mais là j’avais dejà la maitrise de la ville.

Est-ce qu’il y a des démarches spéciales pour partir vivre au Cameroun ?

Il faut avoir un visa, on commence par un visa de tourisme puis avec le contrat de travail on fait la carte de séjour d’une durée de 2 ans, renouvelable.

Vivre au Cameroun : Principal monument de Yaoundé, le Monument de la Réunification est une oeuvre composite qui symbolise toute l’histoire de la formation du Cameroun,

Tu as peut-être dû quitter amis et famille ? Comment gardes-tu le contact avec eux ?

Contact essentiellement via SKYPE avec la famille, email et whatsapp avec les amis…

Facebook et vie privée ne font pas bon ménage, même avec un compte privé (piratage, usurpation d’identité, vol de données)… Fais-tu attention à ce que tu partages ?

Je publie très peu sur mon compte FB. Je ne suis pas dans les publieurs, plus dans les lecteurs de FB.

Qu’est-ce qui t’as le plus surpris au Cameroun ?

La chaleur à l’atterrissage…. le gentil chaos général, qui, quand je suis en Europe me manque….

Qu’est-ce qui te plaît le plus au Cameroun et en particulier à Douala ?

J’y ai désormais mes amis, mon quotidien, j’y suis juste bien .

Quelle qualité préfères-tu chez les camerounais ?

Les expressions, les inventions d’expressions souvent très imagés, le coté éternel blagueur….

3 idées pour sortir le soir, après le boulot ?

Le “Be Bop”, un bar à rhum avec jus de fruits frais bio… Un délice et une très bonne ambiance ! Au cabaret “Le Sénat” pour de la musique live ! La “Villa des Fées” pour son coté select, un peu dans l’esprit des pub Ralph Lauren, tout en etant décontracté…

Je viens te rendre visite à Douala le week-end prochain, quel est l’endroit où tu m’emmènes direct ?

Vendredi soir Au “Be Bop”, bar très sympa et chill à Douala pour l’apéro, après on mange à “Piccola Venezia”, un des meilleurs restaurants italiens de la place ! Ensuite je t’emmène passer la journée ou le week end à Limbé ou Kribi, en bord de mer… pied dans l’eau et séance relax !

Les superbes plages de Kribi bordent l'océan sans discontinuer sur des kilomètres et rappellent fortement certains paysages des Caraïbes

En tant qu’expat au Cameroun, tu te déplaces comment ? En voiture ou à moto ? En transport en commun ? À vélo ?

Essentiellement en voiture personnelle, les trottoirs ne permettent pas vraiment de longues promenades agréables, trop de trous…. ici il y a beaucoup de taxiset de taxi à moto qui font office de transport en commun. Depuis que j’ai mon propre véhicule je ne m’en sers plus.

Qu’est-ce qui te manque le plus de France ou d’Italie  ?

La famille et les amis…. aussi le cinéma, le théatre et les concerts.

Si c’était à refaire, tu changerais quoi ?

Rien, j’ai fais mes choix, je les assume, je suis heureuse dans ma vie et les changements et regrets n’apportent pas grand chose.

Est-ce qu’il y a un autre pays qui t’intéresserait ?

J’aurais aimé idéalement faire des expatriations de 3 à 5 ans, et repartir, afin de bien maitriser un pays et en découvrir un autre après… mais l’entreprise de mon mari n’est pas vraiment mobile…. alors on s’est simplement installés à Douala. L’italie est restée mon pays de coeur, y ayant aussi vécu…

Pour finir, tu as des conseils à donner aux personnes qui souhaiteraient s’expatrier au Cameroun ?

C’est un pays très intéressant, dès que l’on sort de la ville on a accès à des paysages magnifiques, très variés et puis la nourriture camerounaise est délicieuse. Régalez vous et voyagez !

Annabel, un grand merci pour avoir pris le temps de répondre à nos questions et d’avoir partagé avec nous, ton expatriation camerounaise. 🙂

Expat à San Francisco ? Créez votre espace photo / vidéo privé à partager à distance avec vos proches
Recherches similaires pour cet article :

  • partir vivre au cameroun en famille
  • s’installer et vivre au cameroun lire des témoignages d’expatriés français
  • témoignage d’une française partie vivre au cameroun
  • partir vivre au cameroun dans quelle ville ?
  • blog expatriée et témoignages de français expat, vivre au cameroun
  • quitter la france, vivre et travailler au cameroun
  • vivre au cameroun douala la capitale pour un français
  • vivre au cameroun et travailler permis de travail ?
  • avis d’expatrié à douala français de l’étranger
  • français expat raconte son aventure au cameroun

 

► Vidéo : À la découverte du Cameroun dans échappées belles

⚑ Pour situer Douala au Cameroun – Google Map Carte du Cameroun

Annabel raconte son expatriation au Cameroun Audrey ✈ Blog Expatriation

Cet article vous a t-il intéressé ?

Summary: Vivre à Douala n'est pas forcément simple pour un occidental, mais on apprend vite et l'on se rend compte que les camerounais adorent assister les expatriés. La culture est riche, les paysages magnifique et les traditions nombreuses comme dans de nombreux pays Africains. Il faudra cependant faire preuve de patience si vous vous déplacez en voiture à cause des embouteillages persistants dans les grandes villes du pays.

4.4

est la note donnée par les lecteurs

User Rating: 3.9 (15 votes)

Article similaires

Un commentaire

  1. Pauline
    22/09/2016 at 14:06

    Bonjour Annabel,
    Je m’appelle Pauline, j’ai 30 ans, je suis mariée et j’ai un bébé de 6 mois. Mon mari a eu une proposition de poste à Douala en expatriation et nous devons donner une réponse pour mi-octobre. Du coup, je recherche des personnes sur place pour me donner leur opinion sur la vie là bas,et notamment avec un bébé. Seriez-vous d’accord pour partager votre expérience avec moi? Merci beaucoup, bonne journée.

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.