Laura, de l’Italie aux Pays-bas

Laura, de l’Italie aux Pays-bas
4.7 (94.74%) 19 votes

Vivre aux Pays-Bas – Laura, professeure italienne a suivi son époux au pays des tulipes et des moulins à vents, à l’occasion d’une opportunité professionnelle. C’est à Groningen, capitale de la province de Groningue, au nord des Pays-Bas, que ce couple d’enseignants a posé ses valises depuis quelques mois seulement. Laura partage son expérience d’expatriée aux Pays-Bas dans un très excellent français et raconte comment se passe la vie au quotidien lorsque l’on est expatrié aux Pays-Bas.

Créez votre blog expat privé et partagez vos photos et vidéos, à distance et en toute sécurité avec vos proches

Vivre aux Pays-Bas, l’interview de Laura, Italienne expatriée  :

Bonjour Laura ! D’où viens-tu et que fais-tu aux Pays-Bas ?

Je suis italienne et je suis diplômée en Lettres Modernes, avec une spécialisation en didactique et enseignement de la Langue et de la Culture italienne. En Italie, j’ai donc travaillé comme professeur d’italien et latin dans les écoles secondaires. Maintenant, j’ai décidé de prendre une année sabbatique pour me consacrer à l’écriture à plein temps. Approchée par une importante agence littéraire italienne, j’ai déjà terminé mon premier roman et j’ai pris la décision d’être représentée par la Silvia Donzelli literary agency.

Où étais-tu avant et pourquoi avoir choisi la Hollande ?

Après avoir quitté ma patrie bien-aimée, je suis allée d’abord en France, puis en Allemagne. Je suis revenue en France en septembre 2014, où j’ai commencé à enseigner l’italien comme langue étrangère, puis aux Pays-Bas, où mon mari travaille en tant que professeur de physique-chimie à l’Université de Groningen. Je suis donc arrivée là pour ma vie privée et familiale.

Tu es installée depuis combien de temps ?

Il y a cinq mois.

Les maisons et bâtiments colorés à Reitdiephaven, sur l'eau à Groningen

Comment se sont passées ton expatriation et ton installation ?

C’était bouleversant, émotionnellement parlant. Je venais d’arriver à Groningen quand la France a été touchée par les attentats du 13 novembre. J’avais les pieds ici et le cœur là-bas. Pendant plusieurs mois je me suis sentie détachée de tout et tous.

Est-ce qu’il y a des démarches spéciales pour partir vivre aux Pays-Bas ?

La bureaucratie n’est pas comme en Italie ou en France . Tout ici est plus simple, mais il faut être organisé. Vous devez déclarer votre présence sur le territoire et  fournir votre véritable adresse (les meilleurs sites pour trouver un logement sont Funda (Lien)Pararius (Lien) ou encore Xpatrentals (Lien). Prenez rendez-vous avec le Belastingdienst (Lienpour obtenir le SOFI-Nummer (il est nécessaire pour le contrat de travail). Sans le SOFI-nummer, ou le Burgerservicenummer” (BSV), une agence de placement temporaire ne peut pas accepter un dossier de candidature (Lien). Une déclaration indiquant si vous avez importé une voiture est aussi nécessaire. Et dans votre nouvelle vie au Pays-Bas, vous devrez ouvrir un compte bancaire (ABN-AMRO, ING BANK, Radobank, SNS bank, etc…). Ici, tout le monde a besoin de faire une souscription d’une assurance santé : c’est indispensable.Vous pouvez comparer et vérifier les prix sur des sites tel que Independer (Lien) ou Kiesbeter (Lien). Enfin, vous devez choisir votre médecin, mais aussi votre pharmacie de confiance, parce que votre médecin remet l’ordonnance directement à la pharmacie. Sites institutionnels sur la santé :  Rijksoverheid ( Lien) et svb (Lien).

Tu as peut-être dû quitter amis et famille ? Comment gardes-tu le contact avec eux ?

Oh, oui ! La famille, elle est en Italie. Les amis, ils sont partout. Facebook, Skype et Whatsapp,  il y a toujours un moyen pour garder le contact tout en pensant à eux.

Groningen la nuit

Facebook et vie privée ne font pas bon ménage, même avec un compte privé (piratage, usurpation d’identité, vol de données)… Fais-tu attention à ce que tu partages ?

Je suis sociable, mais je ne suis pas accro aux réseaux sociaux.  Je ne prends pas selfies et je partage mes données en utilisant de paramètres de confidentialité.

Qu’est-ce qui t’as le plus surpris aux Pays-Bas ?

Groningen est une ville capable d’égayer, à mon avis.

Qu’est-ce qui te plaît le plus aux Pays-Bas et à Groningen ?

C’est un pays moderne, multiculturel et international, où vous pouvez bien vivre sans posséder une voiture. Il y a des grands espaces verts. Au printemps et en été, les journées sont super et très longues !

Quelle qualité préfères-tu chez les hollandais ?

Ils sont francs , directs et très gentil . Si vous ne parlez pas le néerlandais , ils essaient de communiquer avec vous de toute façon, même en anglais .

3 idées pour sortir le soir, après le boulot ?

Une course dans le parc Noorderplantsoen ou une promenade dans le Prinsenhof Gardens. De Pijp pour un verre de vin. De la bonne musique au Jazzcafe de Spieghel.

Vivre aux Pays-Bays : Le Jazzcafe de Spieghel

Je viens te rendre visite à Groningen le week-end prochain, quel est l’endroit où tu m’emmènes direct ?

Reitdiephaven !

En tant qu’expat aux Pays-Bas, tu te déplaces comment ? En voiture ou à moto ? En transport en commun ? À vélo ?

Personnellement j’aime beaucoup marcher, mais ici tout le monde se déplace en vélo.

La Hollande est le pays du vélo par excellence. Plus de 32 000 kilomètres de pistes cyclables vous attendent dans tout le pays.

Qu’est-ce qui te manque le plus d’Italie ou de France  ?

J’ai laissé un morceau de mon cœur dans tous les pays où j’ai vécu. De l’Italie, j’ai quelquefois le mal du pays. Mais j’ai souvent la nostalgie de la France. En bref, j’adore l’Italie et la France me manque, mais je dis toujours oui au monde, pour déranger de quelque manière le poète Paul Eluard.

Si c’était à refaire, tu changerais quoi ?

J’aurais dû étudier trois ou quatre langues étrangères…

Est-ce qu’il y a un autre pays qui t’intéresserait ?

Mexique ou Guatemala , sans aucun doute.

Pour finir, tu as des conseils à donner aux personnes qui souhaiteraient s’expatrier aux Pays-Bas  ?

Il faut bien planifier  le séjour et la recherche d’emploi pour éviter la déception et la perte d’argent. La qualité de vie est élevé, mais le Pays-Bas est un pays cher .Sinon si vous êtes étudiants , vous pouvez penser à faire un master ou un doctorat de recherche: toutes les universités assurent la formation de spécialistes hautement qualifiés. Et en général, les universités sont la force du système éducatif néerlandais.

Laura, un grand merci pour avoir pris le temps de répondre à nos questions et d’avoir partagé avec nous, ton expatriation hollandaise. 🙂

Expat à San Francisco ? Créez votre espace photo / vidéo privé à partager à distance avec vos proches
Recherches similaires pour cet article :

  • partir vivre aux pays-bas
  • s’installer et vivre en Hollande témoignage d’une expat
  • témoignage d’une française partie vivre aux Pays-bas
  • partir vivre aux pays-bas des conseils d’expat
  • blog expatrié les témoignages de français expat, vivre aux pays-bas
  • quitter la france, vivre et travailler en hollande
  • vivre aux Pays-bas amsterdam rotterdam breda
  • vivre aux pays-bas et travailler avec quel permis de travail ?
  • avis d’expatrié dans la ville de Groningen
  • un français expat raconte son aventure en hollande

 

► Vidéo : De Rotterdam à Amsterdam, à la découverte des Pays-Bas

⚑ Pour situer Groningen aux Pays-Bas – Google Map Carte de Groningen

Laura, de l’Italie aux Pays-bas Audrey ✈ Blog Expatriation

Cet article vous a t-il intéressé ?

Summary: Les Pays-Bas entourés à l'ouest et au nord par la mer du nord, au sud par la Belgique et à l'est par l'Allemagne est au carrefour de l'Europe. C'est le pays du vélo (et du fromage), des tulipes, des moulins et marécages où l'accueil des expatriés est excellent, cependant, bien que la majorité de la population parle anglais, il vous faudra appendre le néerlandais afin de réussir votre intégration sur place.

4.1

est la note donnée par les lecteurs

User Rating: 3.6 (5 votes)

Article similaires

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.