Vivre en Angola, l’expatriation de Sandra

Vivre en Angola, l’expatriation de Sandra
3.9 (78.71%) vote[s]

Vivre en Angola – Sandra est une jeune maman Française, originaire de la Guadeloupe, et expatriée depuis 9 ans dans différents pays du monde. Après avoir travaillé dans un grand groupe Français de construction, elle s’est reconvertie dans la décoration et la création d’espace en indépendant et a créé sa société (Oh Mon Intérieur !). Aujourd’hui, elle partage un petit bout de son quotidien en Angola et raconte comment s’est déroulée son expatriation familiale dans ce pays du Sud-Ouest de l’Afrique.

Créez votre blog expat privé et partagez vos photos et vidéos, à distance et en toute sécurité avec vos proches

Vivre en Angola, l’interview de Sandra, Française expatriée :

Bonjour Sandra ! D’où viens-tu et que fais-tu en Angola ?

Je suis originaire de la Guadeloupe et à l’obtention de mon Bac, j’ai poursuivi mes études à Toulouse, la ville rose. J’y ai rencontré mon époux et plusieurs années après, installés à Paris nous avons sauté le pas pour l’expatriation. Aujourd’hui, je vis à Luanda en Angola.

Pourquoi avoir choisi l’Angola et en particulier Luanda pour t’expatrier ?

Chaque destination est fixée par l’entreprise de mon époux. Nous sommes donc tributaires de leur choix. Mais à vrai dire, au fil des pays visités, nous avons développé une certaine adaptation qui nous aide finalement à prendre que le meilleur.

Le Mirador Da Lua offre un magnifique spectacle de falaises calcaires érodées par le temps

Tu es installée depuis combien de temps en Angola ?

Je suis expatriée depuis bientôt 9 ans. J’ai posé mes valises pour la première fois en Ecosse et c’était en 2007 et ensuite à suivi le Gabon et aujourd’hui l’Angola. Chaque trois voire quatre ans, nous déménageons encore et encore pour de nouveau déballer et s’installer ailleurs.

Comment se sont passées ton expatriation et ton installation ?

Dans l’ensemble plutôt bien avec, quand même, quelques difficultés pour communiquer avec la population locale. Et oui, je découvrais aussi le portugais !  Mais j’ai eu la chance d’avoir déjà quelques contacts sur place et du coup cela m’a bien facilité les choses.

Est-ce qu’il y a des démarches spéciales pour partir vivre en Angola ?

Oui, pour celui qui veut venir travailler en Angola, il est impératif qu’il ait un permis de travail. Dès l’obtention du permis de travail, la famille accompagnante pourra obtenir son visa de résident mais parfois cela peut prendre un certain temps avant d’être délivré.

Un marché aux fruits et légumes à Luanda

Tu as peut-être dû quitter amis et famille ? Comment gardes-tu le contact avec eux ?

Oui, cela à commencer quand j’ai quitté mon île pour poursuivre mes études. Du coup, j’étais déjà habituée à cette séparation.
Avec l’expatriation, j’ai trouvé bien utile, voire nécessaire de combler ce vide grâce aux réseaux sociaux. L’impression de vivre le quotidien de ces proches comme si j’y étais ! Je n’ai pas encore eu l’occasion de recevoir mes parents ici mais les précédentes expatriations nous en profitions largement puisqu’ils sont tous deux à la retraite. Mais j’avoue que parfois cette distance est bien pesante surtout quand survient des problèmes de santé dans votre famille avec cette impression de ne rien pouvoir faire.

Qu’est-ce qui t’as le plus surpris en Angola ?

Je suis arrivée en Angola en 2014. Une des choses qui m’a interpellée dès mon arrivée était ce paysage urbain avec tous ces chantiers en construction ! Peut-être une déformation professionnelle !

Quelle qualité préfères-tu chez les Angolais ?

Ce que je retiendrais avant tout c’est le sourire des gens et l’accueil si bienveillant fait aux enfants.

3 idées pour sortir le soir, après le boulot ?

Aller prendre un verre au Caïs do Quatro pour admirer la vue sur la baie de Luanda. Poursuivre au Lookal Mar sur Ilha pour déguster un bon plateau de fruits de mer et finir au Chill Out pour un dernier verre pour profiter du cadre tout en extérieur au bord de la mer.

Je viens te rendre visite à Luanda le week-end prochain, quel est l’endroit où tu m’emmènes direct ?

Je t’emmène sur Mussulo en face de Luanda. On prend le bateau et en quelques minutes, on retrouve un havre de paix où en l’espace d’une journée, tu reviens ressourcer.

Vivre en Angola : Ce lieu depaysant et loin de la ville vous permettra d'avoir une petite bouffée d'air "pur".

Tu te déplaces comment ? En voiture ou à moto ? En transport en commun ? À vélo ?

Je me déplace en voiture avec un chauffeur. Je n’ai pas trop le choix ! Luanda n’est pas une ville que l’on découvre facilement à pied. En plus, avec plus de 7 millions d’habitants autant dire que trouver une place pour se garer relève d’un parcours du combattant, d’où l’utilité du chauffeur !

Qu’est-ce qui te manque le plus de France  ?

Mes amis, ma famille !! Mais je dirais qu’après deux expatriations d’affilée en Afrique, de vraies saisons marquées. Ici, on parle de trois saisons, celles des pluies, l’hiver africain “cacimbo”, et les fortes chaleurs. Du coup, surprise à la prochaine expatriation !

Le carnaval de la ville de Luanda qui a lieu tous les ans au mois de Février, est riche en couleur

Si c’était à refaire, tu changerais quoi ?

A vrai dire je suis contente ! En y réfléchissant un peu, peut-être plus d’effets personnels pour m’approprier encore plus mon logement et combler le peu d’offres sur place !

Est-ce qu’il y a un autre pays qui t’intéresserait ?

Je poserais la question différemment…quel est le pays où je ne souhaites pas vivre ! Et là, motus et bouche cousue, la suite me le dira 😉

Pour finir, tu as des conseils à donner aux personnes qui souhaiteraient s’expatrier en Angola ?

J’ai profité de cette expatriation pour me créer mon entreprise et j’en suis très heureuse. Mes journées sont ainsi bien occupées et je n’ai pas l’impression de m’ennuyer et de faire le tour. Ici, peu d’activités sont proposées et je pense que pour certaines femmes, cela peut être pesant.  Si j’avais donc un conseil à donner, profiter de cette expatriation pour vous investir dans des associations, des projets caritatives ou si vous vous en sentez capable, lancez-vous, osez créer quelque chose qui vous soit propre !

Sandra, un grand merci pour avoir pris le temps de répondre à nos questions et partagé avec nous ton expatriation Angolaise. 🙂

Expat à San Francisco ? Créez votre espace photo / vidéo privé à partager à distance avec vos proches
Recherches similaires pour cet article :

  • partir vivre en Angola témoignage d’expat
  • s’installer et vivre en Angola lire témoignage d’un expat français
  • témoignage expat de l’étranger en Angola
  • partir vivre en Angola quel visa
  • blog expat témoignages expat Angola
  • quitter la france, vivre et travailler en Angola
  • vivre en Angola en tant que français
  • travailler en Angola avec quel permis de travail ?
  • avis d’expatrié en Angola français de l’étranger
  • français expat raconte son aventure africaine

 

► Vidéo : Angola, Découverte de Luanda la ville nouvelle de l’Angola

⚑ Pour situer Luanda en Angola – Google Map Carte de Luanda – Angola

Vivre en Angola, l’expatriation de Sandra Audrey ✈ Blog Expatriation

Cet article vous a t-il intéressé ?

Summary: S'expatrier en Afrique promet de belles aventures avec qu'un dépaysement total, ainsi qu'un choc culturel évident si c'est votre 1er voyage africain. L'Angola est un immense chantier où les construction poussent comme des champignons et où la croissance offre de belles perspectives d'emploi. Il vous faudra une période d'adaptation afin de vous faire au mode de vie local et oublier vos habitudes occidentales.

4.1

est la note donnée par les lecteurs

User Rating: 4.4 (4 votes)

Article similaires

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.