Lucas : ma vie de Français expatrié à Saigon

Vivre à Saigon – Parti à l’aventure au Viêt Nam depuis maintenant 2 ans, Lucas partage avec nous sa vie sur place, son expérience dans la ville d’Hô-Chi-Minh-Ville ou plutôt Saigon, dont ils sont nombreux à continuer de nommer ainsi. Lucas se confie sur ses rencontres avec la population locale, ses découvertes des traditions vietnamiennes et nous explique comment il gère son expatriation avec une petite touche de débrouillardise.

Créez votre blog expat privé et partagez vos photos et vidéos, à distance et en toute sécurité avec vos proches

Vivre à Saigon, l’interview de Lucas, Lyonnais expatrié  :

Bonjour Lucas ! D’où viens-tu et que fais-tu à Saigon ?

Je suis né à Lyon et j’ai habité dans le Beaujolais. Je suis entrepreneur social à Saigon. Je crée en ce moment un réseau social, quelque chose de nouveau, différent, qui devrait changer le monde si ça marche ! 🙂

Où étais-tu avant et pourquoi avoir choisi le Viêt Nam ?

Je faisais mes études à Lyon, puis dès ma première occasion de stage à l’étranger, j’ai foncé au Vietnam. C’etait en fait un rêve d’enfance d’habiter en Asie du Sud-Est. Je n’ai pas vraiment d’explications, j’ai juste suivi mes “feelings”.

Tu es installé depuis combien de temps ?

Ca fait 2 ans au Vietnam au total.

Comment se sont passées ton expatriation et ton installation ?

Tout s’est très bien passé comme j’avais deja beaucoup de contacts de mes précédents stages. Au niveau des papiers administratifs je n’ai rien fais, devrai-je? Je ne sais pas… Mais ma toute première fois au Vietnam était différente comme je ne connaissais personne. J’ai donc cherché pendant plusieurs semaines des entreprises pour un stage, j’ai même acheté le billet d’avion avant d’avoir trouvé un stage. “burn the boats” comme disait Cortez ! Mais j’ai fini avec 3 choix de stage. Une fois sur place, la première fois en 2012, tout s’est très bien passé, j’avais très peu d’argent et pas de moto. Alors je marchais beaucoup dans la rue et je ne vivais, travaillais, sortais qu’avec des Vietnamiens que je rencontrais petit à petit dans la rue entre deux restaurants street-food pas très très propres.

Hô-Chi-Minh-Ville, nommée jusqu'en 1975 Saïgon ou antérieurement Prey Nokor, est la plus grande ville du Viêt Nam et son poumon économique, devant la capitale Hanoï

Est-ce qu’il y a des démarches spéciales pour partir vivre au Viêt Nam ?

Rien de special à part le visa. Quand on est touriste, c’est suffisant. Les vaccins c’est bien aussi… Le mieux est, pour le long terme, une carte de résidence que l’entreprise pour laquelle on travaille nous fait, s’ils sont d’accord.

Tu as peut-être dû quitter amis et famille ? Comment gardes-tu le contact avec eux ?

Skype, Facebook, imessage… les 6-7 heures (heure hiver-été) de décalage rendent la communication parfois décalée mais c’est suffisant.

Facebook et vie privée ne font pas bon ménage, même avec un compte privé (piratage, usurpation d’identité, vol de données)… Fais-tu attention à ce que tu partages ?

Je partage certaines choses en privé, mais la plupart de mes posts Facebook sont en public car je veux les partager avec quiquonque et le temps de passer sur mon compte FB.  Rien de grave.. juste mes pensées et réflexions.

Qu’est-ce qui t’as le plus surpris à Saigon ?

La circulation. J’aime illustrer la circulation comme ceci : Imaginez des millions d’enfants agés entre 11 et 16 ans sur des véhicules motorises à des vitesses differentes, directions différentes sur des routes en béton avec beaucoup de bosses et de trous. Ils sont tous immobiles, appuyez sur “lecture” et observez les 5 premières secondes. Voila ce qui se passe en permanence… Pourquoi enfants? parce qu’ils se mettent à droite pour tourner à gauche, roulent tout doucement sur la gauche de la voie de droite etc… En gros, no logic 🙂 Je suis obligé de slalomer, je crois que j’y ai pris goût… J’eviterai de faire ça en France avec un 2 roues…

Vivre à Saigon : La circulation à Saigon est assez folklorique...

Qu’est-ce qui te plaît le plus au Viêt Nam et à Saigon ?

La vie en général, les gens ne sont pas stressés, et ils sont souriants la plupart de temps. Il y pas mal d’expatriés à Saigon alors c’est facile de se retrouver entre 4-5 nationalités différentes dans les bons coins de Saigon. J’aime beaucoup ca ! Et je peux aussi me concentrer sur ce que j’aime, l’entrepeunariat social. La vie n’est pas chère et je n’ai pas de job à proprement parler donc pas de salaire, mais j’y arrive quand même grâce à mon reseau à Saigon et le revenu que je peux tirer par du freelance ou de la vente de services média/marketing online, mes seules expériences pro.

Quelle qualité préfères-tu chez les vietnamiens ?

Ils sont très chaleureux et souriants et très curieux aussi ! Ça m’est arrivé plein de fois de me faire inviter à manger et à boire par de parfaits inconnus, alors qu’ils me voient marcher pendant qu’ils mangent dans le restaurant type street food, avec les tables et chaises basses en plastique sur les trottoirs. Les mêmes chaises et tables avec lesquelles on jouait à la dinette quand on etait petits d’ailleurs !

3 idées de sorties le soir, après le boulot ?

La rue piétonne Nguyen Hue, très active le soir avec des artistes de rue et beaucoup de restaurants aux alentours. Les sky-bars, ces sortes de bars-boites de nuit en haut de certaines tours, avec des magnifiques vues sur Saigon. Les beer-club, des restaurants-boites de nuit, de la très bonne nourriture, de la bonne musique (parfois…) et beaucoup de bière ! Tout ca avec des potes.

La rue Nguyen Hue fait partie des nombreux sites à découvrir à Saigon

Je viens te rendre visite à Saigon le week-end prochain, quel est l’endroit où tu m’emmènes direct ?

Maybe le parc 23/9 à côté du fameux Ben Thanh market. Le soir c’est très actif et la journée il y a beaucoup d’étudiants Vietnamiens qui s’entrainent à parler anglais avec les étrangers. J’aime aussi m’assoir là-bas pour lire, c’est très calme et green.

En tant qu’expat à Saigon, tu te déplaces comment ? En voiture ou à moto ? En transport en commun ? À vélo ?

En motorbike, ou a pieds quand c’est pas loin.

Qu’est-ce qui te manque le plus de France  ?

Les 4 saisons… notamment la cheminée et les bains chauds pendant l’hiver. Et la nourriture aussi bien sûr ! Mais pour ça, il y a de bons restaurants ici aussi.

Si c’était à refaire, tu changerais quoi ?

Rien du tout car je fais ce que j’aime, et je suis là où je suis censé être pour travailler sur mes projets. Et toutes mes décisions m’ont amené à être ce que je suis et à faire ce que je fais. Ce qui me convient parfaitement. On verra pour la suite !

Est-ce qu’il y a un autre pays qui t’intéresserait ?

J’irai là où mes projets m’emmeneront. Mais j’ai un penchant pour le Japon et la Californie.

Pour finir, tu as des conseils à donner aux personnes qui souhaiteraient s’expatrier au Vietnam  ?

Il faut venir avec un esprit ouvert. Le manque de logique des habitants et certaines de leurs habitudes pourrait vous gâcher le voyage. La corruption des policiers de la circulation et d’autres petits détails peuvent aussi enerver. Attention aux moustiques la nuit et ne JAMAIS laisser de la nourriture à portée des fourmis, c’est a dire partout,  même dans la chambre… Elles passent même dans les pots parfois !

Lucas, un grand merci pour avoir pris le temps de répondre à nos questions et d’avoir partagé avec nous, ton expatriation vietnamienne. 🙂

Expat à San Francisco ? Créez votre espace photo / vidéo privé à partager à distance avec vos proches
Recherches similaires pour cet article :

  • interview de Français partie vivre à saigon
  • s’installer et vivre à saigon témoignage d’un expatrié français
  • témoignage d’un français parti vivre à Saigon
  • partir vivre au Viêt Nam conseils d’expat
  • blog expat et témoignages de français expat, vivre à Saigon
  • quitter la france, vivre et travailler au Viêt Nam
  • vivre à Saigon avis  conseils utiles expat au vietnam
  • vivre à Saigon et travailler avec quel visa ?
  • avis d’expatrié dans la ville de Saïgon
  • un français expat raconte son aventure au Viêt Nam

 

► Vidéo : A la découverte de Saigon – Reportage Viêt Nam dans Echappée belle

⚑ Pour situer Saigon en Irlande – Google Map Carte de Saigon vietnam

Lucas : ma vie de Français expatrié à Saigon Audrey ✈ Blog Expatriation

Cet article vous a t-il intéressé ?

Summary: Avant de s'expatrier à Saigon, mieux vaut se renseigner sur les us et coutumes car certains traditions locales pourraient bien vous surprendre. Malgré cela, le Vietnam reste une destination de choix pour de nombreux expatriés. L'installation sur place est plutôt facile et la majorité des expatriés se plaisent beaucoup dans la ville de Saigon.

3.9

est la note donnée par les lecteurs

User Rating: 4.2 (6 votes)

Article similaires

Un commentaire

  1. Vietnam Cambodge
    14/11/2016 at 03:13

    C’est un interview très intéressant et qui nous donne un avis global sur ce que c’est de partir vivre à Saigon (Ho Chi Minh). Les questions sont pertinentes ainsi que les réponses ce qui le rend très complet. Merci beaucoup pour le partage !

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.