Anne, la petite bretonne à Dublin !

Anne, la petite bretonne à Dublin !
4.6 (91.11%) 18 votes

Vivre en Irlande – De la Bretagne à l’Irlande, il n’y a qu’un pas ! Anne a vite fait son choix lorsqu’il a été question de vivre de nouvelles aventures à l’étranger. Une forte envie de quitter la France l’a conduit en Irlande, un pays Européen qui partage de nombreuses traditions celtiques avec sa région natale. Au travers de son interview d’expatriée, Anne partage avec nous, son expatriation familiale en Irlande.

Créez votre blog expat privé et partagez vos photos et vidéos, à distance et en toute sécurité avec vos proches

Vivre en Irlande, l’interview d’Anne Française expatriée  :

Bonjour Anne ! D’où viens-tu et que fais-tu à Dublin ?

Je suis originaire de Bretagne et je vis dans un petit village à quelques kilomètres au nord de Dublin. Je suis responsable de l’administration des ventes dans un entreprise irlandaise qui fabrique des équipements de radioprotection pour les hôpitaux.

Où étais-tu avant et pourquoi avoir choisi l’Irlande ?

J’ai fait toutes mes études en Bretagne, mais je savais depuis très longtemps que je voulais partir à l’étranger. Les autres cultures ainsi que les modes de vie me fascinent, et j’avais vraiment envie d’avoir une experience internationale. J’ai choisi l’Irlande car je voulais un pays anglophone mais je ne voulais pas non plus partir à l’autre bout de la planète, surtout pour une première experience. Et puis l’Irlande et la Bretagne partagent un héritage celtique qui forcement m’attirait.

Tu es installée depuis combien de temps ?

Je suis en Irlande depuis 13 ans.

Comment se sont passées ton expatriation et ton installation ?

J’ai trouvé un emploi d’assistante Export en Irlande alors que j’étais encore en France. Tout s’est passe très vite et j’ai du préparer mon expatriation en a peine 10 jours. Heureusement, mon employeur connaissait une famille irlandaise qui logeait des jeunes professionnels, j’avais donc un emploi et un logement en arrivant. Ma famille d’accueil a été formidable et m’a beaucoup aidé. Je ne suis resté chez eux que quelques mois mais nous sommes toujours en contact et je les considère vraiment comme ma deuxième famille. Malheureusement au niveau professionnel ca s’est très mal passé et j’ai démissionné au bout d’une semaine. Comme je ne voulais pas rentrer en France, j’ai recherché un nouvel emploi, que j’ai trouvé au bout de 6 semaines.

Est-ce qu’il y a des démarches spéciales pour partir vivre en Irlande ?

L’Irlande étant dans l’Union Européenne, il n’y a pas de démarches spéciales à faire. Cependant, il vaut mieux avoir sa carte européenne de sécurité sociale et une fois sur place, il faut obtenir le PPS number (en savoir plus), qui permet de travailler en toute légalité. Je me suis aussi inscrite au consulat, mais ça n’est pas obligatoire.

Tu as peut-être dû quitter amis et famille ? Comment gardes-tu le contact avec eux ?

A l’époque, il n’y avait pas tous les moyens de communication que nous connaissons maintenant. Les premiers temps je devais appeler d’une cabine téléphonique (!), et aller au cyber-café pour envoyer des emails. J’avais même certains amis qui n’avaient pas d’ordinateur donc on s’écrivait des lettres, quelque chose qui serait maintenant impensable ! De nos jours, il y a Skype, Facebook etc. Mais au final, j’utilise toujours le bon vieux téléphone pour appeler ma famille ! En ce qui concerne les amis, c’est encore différent. La plupart utilisent Facebook, on est donc plus ou moins au courant de ce qui se passe dans nos vies respectives. Quand on se voit pendant les vacances, c’est comme si on ne s’était jamais quittés.

Facebook et vie privée ne font pas bon ménage, même avec un compte privé (piratage, usurpation d’identité, vol de données)… Fais-tu attention à ce que tu partages ?

Sans doute pas assez ! Bien entendu, j’ai réglé mes paramètres de sécurité pour que seuls mes amis voient ce que j’affiche sur mon profil. Je change aussi régulièrement mon mot de passe, mais je suis bien consciente que tout le monde risque d’être piraté un jour ou l’autre. Certaines personnes de mon entourage en ont fait les frais. J’ai aussi un blog (Voir), mais là, je fais extrêmement attention à ce que j’écris et aux photos que j’utilise.

Qu’est-ce qui t’as le plus surpris à Dublin ?

Venant de Bretagne, je m’attendais à un environnement plus “celtique”. Et bizarrement, je pensais qu’il y aurait très peu d’étrangers. En fait j’avais une version idéalisée de l’Irlande des années 80-90. Ca m’a fait un choc en arrivant!!

Le Black Sheep, Against the grain, Whelan's ou encore McGrattans font partie des meileurs pubs de Dublin

Qu’est-ce qui te plaît le plus en Irlande et à Dublin ?

J’aime le fait que Dublin soit une capitale à taille humaine. Je viens d’un petit village breton et les très grandes villes me font un peu peur! À Dublin on peut se balader à pied et faire le tour de la ville en une journée. Il y a énormément d’activités à faire à Dublin, et surtout il y en a pour tous les goûts (musées, expos, concerts, parcs, shopping etc). C’est une ville culturellement très riche. Ce qui me plaît le plus en Irlande, c’est que finalement, rien n’est vraiment très loin. Il est facile de se faire des day trips ou des week-ends à l’autre bout du pays.

Quelle qualité préfères-tu chez les Irlandais ?

Ce sont des personnes qui ont un sacré sens de l’humour, qui adorent l’auto-derision et qui ne se prennent pas au sérieux. Ils sont plutôt relax, et du coup la vie en général ici est moins stressante.

3 idées de sorties le soir, après le boulot ?

Je n’habite pas à Dublin et en plus j’ai des enfants, donc si je te dis l’aire de jeu, la plage ou le pub local ça va sans doute pas répondre à la question ! Je pense que pas mal de pubs à Dublin font des after-work, le mieux c’est de demander à ses collègues et de les suivre 😉

Je viens te rendre visite à Dublin le week-end prochain, quel est l’endroit où tu m’emmènes direct ?

La prison de Kilmainham (Kilmainham Gaol). Je sais, ca peut faire peur ! En fait, c’est une prison transformée en musée, qui raconte l’histoire politique de l’Irlande, le soulèvement de Pâques (dont les 100 ans ont été célébrés cette année), la domination anglaise, la lutte pour l’indépendance du pays etc. C’est un endroit vraiment chargé d’histoire et d’émotion.

La prison de Kilmainham est une ancienne prison située dans le quartier de Kilmainham à Dublin, en Irlande. Bâtie sur le modèle du panoptique, la prison, à présent désaffectée, est devenue un musée.

En tant qu’expat à Dublin, tu te déplaces comment ? En voiture ou à moto ? En transport en commun ? À vélo ?

En voiture car j’habite en campagne. Ceci dit, je suis allergique aux transports en commun donc je me déplaçais quand même en voiture quand je vivais plus près de Dublin.

Qu’est-ce qui te manque le plus de France et de ta Bretagne natale ?

La famille et les amis, parce qu’au final ce sont eux les plus importants. Le reste n’est qu’accessoire. Je peux me passer de nourriture française ici, mais je me régale quand je vais en vacances chez mes parents !

Si c’était à refaire, tu changerais quoi ?

Rien. Le fait que mon expatriation se soit passée de manière très rapide a été bénéfique. Je suis une personne très indécise et si j’avais eu plus de temps pour peser le pour, le contre, faire des recherches, je ne serais sans doute jamais partie.

Howth est une ville du Comté de Fingal en Irlande, située dans la périphérie nord de Dublin. Initialement, Howth était juste un petit village de pêcheurs, mais il fait désormais partie intégrante de la banlieue de Dublin

Est-ce qu’il y a un autre pays qui t’intéresserait ?

Mon mari est originaire de l’Ile Maurice et j’aimerais bien y passer un peu plus de temps, si l’occasion se presentait. À côté de ca, il y a beaucoup de pays que j’aimerais visiter, sans pour autant y vivre : l’Australie, les Etats-Unis, l’Inde… Depuis que je vis en Irlande, j’ai rencontré des gens de tous horizons qui m’ont fait découvrir leur pays et ça me donne envie de les visiter !

Pour finir, tu as des conseils à donner aux personnes qui souhaiteraient s’expatrier en Irlande  ?

Je pense qu’il faut pouvoir parler un minimum anglais en arrivant. Les temps ont changé et c’est devenu plus difficile de trouver un emploi. Donc les employeurs vont privilégier ceux qui parlent anglais, c’est normal. Il vaut mieux arriver avec des économies car il peut y avoir des imprévus. J’en suis la preuve vivante, et si je n’avais pas eu assez d’argent pour subvenir à mes besoins quand j’ai démissionné de mon premier emploi, j’aurais dû rentrer en France plus rapidement que prévu… Je pense aussi qu’il est important d’essayer de s’intégrer dans le pays et de ne pas rester exclusivement avec des Français (sinon quel intérêt ?). Inscrivez vous à un club de sport, faites une activité que vous faisiez déjà en France. Cela vous permettra d’élargir votre cercle social, de rencontrer des Irlandais ou d’autres étrangers.

Anne, un grand merci pour avoir pris le temps de répondre à nos questions et d’avoir partagé avec nous, ton expatriation Irlandaise. 🙂

Expat à San Francisco ? Créez votre espace photo / vidéo privé à partager à distance avec vos proches
Recherches similaires pour cet article :

  • interview de Français partie vivre en Irlande
  • s’installer à Dublin témoignage d’expatriée
  • témoignage d’une jeune française partie vivre à Dublin
  • partir vivre en irlande conseils d’expat
  • blog expat et témoignages de français expat, vivre en Irlande
  • quitter la france, vivre en irlande et travailler comme expat
  • vivre à Dublin avis  conseils utiles expat en irlande
  • expat à Dublin Irlande que faut il savoir sur cette ville
  • avis d’expatrié dans la ville de Dublin
  • une française expat qui est partie vivre en irlande et blog d’expatriation

 

► Vidéo : A la découverte de Dublin – Reportage Irlande dans Echappée belle

⚑ Pour situer Dublin en Irlande – Google Map Carte de Dublin

Anne, la petite bretonne à Dublin ! Audrey ✈ Blog Expatriation

Cet article vous a t-il intéressé ?

Summary: Comme souvent lors d'expatriation, il est important d'essayer de s'intégrer dans le pays et de ne pas rester exclusivement avec des Français. S'inscrire à un club de sport par exemple permettra d'élargir son cercle social et de rencontrer des Irlandais ou d'autres étrangers expat.

4.3

est la note donnée par les lecteurs

User Rating: 4.1 (10 votes)

Article similaires

Un commentaire

  1. VIRGINIE
    10/10/2016 at 20:25

    Bonjour,

    je souhaite faire un break et partir vivre à l’étranger, au départ je m’étais orientée sur Londres pour perfectionner mon anglais et les sites me mènent à Dublin ainsi que ton témoignage, qui m’a conforté; J’ai maintenant pris la décision de partir mais je nage en terre inconnue, pourrais tu me dire tes démarches ?

    Virginie

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.