Expatriation en Irlande, Catherine, Française de l’étranger

Expatriation en Irlande, Catherine, Française de l’étranger
2.1 (41.27%) vote[s]

Expatriation en Irlande – Expatriée en Irlande, plus précisemment dans la ville de Cork (la troisième ville la plus peuplée d’irlande après Dublin et Belfast) depuis près de 25 ans, Catherine raconte son expatriation du Nord de la France vers l’Irlande et se confie sur son intégration plutôt difficile parmi les Irlandais. Elle dresse un portrait plutôt morose de l’Irlande ainsi que de la ville où elle habite, et ne cache pas son amertume sur de nombreux points.

Expatriation en Irlande : Créez votre blog expat privé et partagez vos photos et vidéos, à distance et en toute sécurité avec vos proches

Expatriation en Irlande, l’interview de Catherine, Française expatriée :

Bonjour Catherine ! D’où viens-tu et que fais-tu en Irlande ?

Je viens du Nord de la France, je suis arrivée en Irlande, à Cork, suite à mon mariage avec un Irlandais. Je n’ai donc pas choisi ce pays car nous ne nous sommes rencontrés ni en France, ni en Irlande…

Pourquoi avoir choisi l’Irlande pour t’expatrier ?

Comme je le disais, je ne l’ai pas choisi…

Tu es installée depuis combien de temps à Cork ?

Je suis expatriée depuis plus de 25 ans maintenant, mais j’ai vécu dans d’autres pays auparavant. J’ai aussi eu la chance de beaucoup voyager.

Expatriation en Irlande : Le château de Blarney est situé dans la petite ville de Blarney dans le Comté de Cork en Irlande. Le château date du XIᵉ siècle. Détruit en 1446, il a été reconstruit par Dermot McCarthy, Roi du Munster.

Comment se sont passées ton expatriation et ton installation ?

Ici, les choses n’ont pas été très drôles. Contrairement à ce que l’on pense, les Irlandais ne sont pas vraiment accueillants envers les personnes qui s’installent chez eux. Bien au contraire. Ce ne fut donc pas facile, même si j’arrivais de manière légitime puisque j’avais épousé l’un des leurs. Personne pour m’accueillir, personne pour me faire faire le tour de la ville…. rien. Personnellement, cela ne m’a pas affolé, car j’avais déjà vécu dans d’autres pays, mais j’ai rencontré d’autres expats ici qui vivent la même chose et pour qui c’est la première expatriation et qui franchement sont écœurés…

Est-ce qu’il y a des démarches spéciales pour partir vivre en Irlande ?

Pas spécialement, puisque nous sommes dans l’Union Européenne.

Tu as peut-être dû quitter amis et famille ? Comment gardes-tu le contact avec eux ?

Oui, j’ai laissé ma famille et mes amis. Exact, j’utilise les réseaux sociaux, mais j’y poste très peu. Je suis une grande adepte de Skype pour discuter avec les uns et les autres. Je n’ai pas créer de blog non plus pour parler de moi et de ce que je vis… peut être devrais-je m’y mettre car ils sont nombreux ceux et celles qui m’ont dit de raconter mes aventures sur cette Île Verte.

Le "Taste of West Cork Food Festival" présente les meilleurs produits et leur producteurs dans un environnement unique

Facebook et vie privée ne font pas bon ménage, même avec un compte privé (risque de piratage, usurpation d’identité, vol des données, etc…) alors, fais-tu attention à ce que tu partages ?

Je ne mets rien sur Facebook

Qu’est-ce qui t’as le plus surpris en Irlande et en particulier à Cork ?

Ce qui m’a le plus surpris, c’est la froideur des gens, leur manque d’accueil. La vie sociale m’a choquée et me choque encore. Elle est inexistante si on ne boit pas, si l’on fréquente pas les pubs. Les Irlandais ne s’invitent pas. Je n’ai donc pour ainsi dire jamais été invitée chez quelqu’un et les invitations ont très souvent été refusées. Les gens ne rentrent pas les uns chez les autres. La façade compte plus. Le paraitre est plus important que l’être. Les Irlandais sont aussi assez râleurs, mais ne font rien pour faire changer les choses… en bonne Française qui connait les grèves, je ne comprends pas cette manière d’être fataliste.Je pourrais faire un très long portrait de l’Irlandais ; il serait malheureusement très loin de ce que les gens imaginent de l’Irlande et de ses habitants, mais en vivant en leur sein, on découvre ce que les touristes et les livres ne montrent pas…. Ce que je dis souvent : on ne vit pas en gardant les moutons et en regardant les paysages, mais en se mêlant aux locaux….Et puis, il y a très très peu de musées. Peu de choix de films dans les quelques cinémas. Quant au théâtre, il est aussi très pauvre. La vie culturelle est pour ainsi dire inexistante. Les gens ne s’y intéressent que très peu. Quand un Irlandais va au cinéma, et qu’on lui demande son avis, la réponse est très brève : oui, c’était bien ou non je n’ai pas aimé. Rares sont ceux qui ont un avis sur un film. Donc, pas de discussion. Quant au système scolaire, je n’entrerai pas dans le vif du sujet sauf pour dire que je trouve dommage que l’on demande aux élèves d’être des “singes robots” et de répéter bêtement sans avoir droit de donner son point de vue. Pour moi qui ai une formation d’enseignante, ce fut un choc.

Quelle qualité préfères-tu chez les Irlandais ?

Bonne question !?! Est-ce que le fatalisme est un qualité ? Si oui, alors, je dirais que c’est une de leur qualité. Se dire que de toutes les manières on ne pourra rien y changer…. Pas du tout pour moi, mais bon…

3 idées pour sortir le soir, après le boulot ?

Il n’y a pas grand’ chose à faire ici. Très peu de cinéma, de restaurants ou de théâtre…Si on aime boire, il y les pubs que l’on trouve un peu partout.

Je viens te rendre visite à Cork le week-end prochain, quel est l’endroit où tu m’emmènes direct ?

Pour un week-end, nous irons visiter quelques petits villages typiques comme Blarney, Kinsale, Cohb ou Crosshave. Un petit déjeuner irlandais dans un pub, ainsi qu’un diner typique dans un autre restaurant comme le Bunnyconnelan à Myrtlevile.

Des pubs et encore des pubs ! Que ce soit à Cork ou ailleurs en Irlande, certains établissements sont à ne pas manquer

Tu te déplaces comment ? En voiture ou à moto ? En transport en commun ? À vélo ?

Je marche beaucoup dans la petite ville où j’habite à quelques kilomètres de Cork. Sinon, je me déplace en voiture.

Qu’est-ce qui te manque le plus de France  ?

C’est la question classique. Pour être honnête, en dehors des classiques de ma famille, mes amis et de la nourriture, c’est la vie sociale et culturelle qui me manque le plus. Il me manque de bons films au cinéma, des pièces de théâtre, des musées… tout ce qui est culturel et pour lesquels les Irlandais ont peu d’intérêt. Et aussi la vie sociale : un apéro entre amis ou entre voisins, un dîner en famille, une kermesse…. les moments où l’on peut avoir une vie sociale en France. Tout cela n’existe pas en Irlande.

Le Cork Jazz Festival est un festival de jazz qui a lieu tous les ans à Cork en Irlande depuis 1978.

Si c’était à refaire, tu changerais quoi ?

Je ne le referai pas… J’épouserai le même homme mais nous n’habiterions pas dans son pays.

Est-ce qu’il y a un autre pays qui t’intéresserait ?

Quand je l’ai rencontré, je me préparais à partir en Afrique du Sud.

Pour finir, tu as des conseils à donner aux personnes qui souhaiteraient s’expatrier en Italie ?

Quelques conseils : tout le monde est différent. Si vous voulez travailler dans une grosse boite américaine (Apple, Google, Amazon… ), c’est le bon endroit en Europe, mais il ne faut pas s’attendre à vivre comme en France.

Catherine, un grand merci pour avoir pris le temps de répondre à nos questions et partagé avec nous ton expatriation Irlandaise. 🙂

Expat à San Francisco ? Créez votre espace photo / vidéo privé à partager à distance avec vos proches
Recherches similaires pour cet article :

  • récit expatriation en Irlande
  • expatriée raconte son expatriation en Irlande
  • témoignage expatriation en Irlande
  • partir vivre en Irlande dans quelle ville
  • blog d’expat avec témoignages d’expatriation en Irlande
  • quitter la france, vivre et travailler en Irlande
  • vivre en Irlande en tant que français de l’étranger
  • travailler en Irlande installation en Irlande quand on est Français
  • avis d’expatriation en Irlande français de l’étranger
  • français expat raconte son aventure à l’étranger

 

► Vidéo : Découverte de L’Irlande –  Reportage Irlande dans Echappées belles

⚑ Pour situer Cork en Irlande – Google Map Carte de Cork – Irlande

Expatriation en Irlande, Catherine, Française de l’étranger Audrey ✈ Blog Expatriation

Cet article vous a t-il intéressé ?

Summary: S'expatrier en Irlande offre de nombreux avantages et une ambiance propre au pays. Cependant, pour certains qui avaient envie de retrouver certains côtés de leur pays d'origine, il manque de nombreuses choses pour se sentir pleinement heureux et réussir pleinement leur expatriation irlandaise.

4.4

est la note donnée par les lecteurs

User Rating: 1.8 (19 votes)

Article similaires

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.